News



"Golias Hebdo"

Le paysage intérieur des visages

Quelque chose dans son vocabulaire précis et lumineux s’en va toujours plus loin que la critique. Gérard Bessière a dû connaître quelque chose du mystère de Dieu en Jésus pour que sa liberté intérieure colore la joie qui avive son regard. Dans La Sève de nos vies, affleure le paysage intérieur des visages qui ne cessent de le traverser. Il sait aussi comme Levinas, que « la dimension du divin s’ouvre à partir du visage humain » : son quotidien le respire.

Joseph Thomas

©DIABASE éditions 2016 - réal. : Alexandre Petrovski Darmon