News



"Le territoire et l’histoire"

J’ai beaucoup aimé le passage du familial et familier à ce qui le porte et le soutient, difficile à nommer car il tresse le territoire et l’histoire, le terrien et la mémoire, le proche et le lointain. Cypris Kophidès a su en restituer la présence profonde grâce à l’émotion, mouvement qui n’est pas romanesque mais très profondément humain. Ainsi allons-nous du père vers la Terre-mère au gré d’un souffle qui est Son écriture…


Bernard Noël

©DIABASE éditions 2016 - réal. : Alexandre Petrovski Darmon