News



"Une belle histoire écrite par un poète pour un autre poète."

Quand un poète rencontre un autre poète, cela donne un joyau baptisé Au pays de Georges Perros. Gérard Le Gouic, que nous connaissons comme poète essentiel de Bretagne, prend cette fois-ci la plume pour rendre hommage à un autre poète trop tôt disparu : Georges Perros. Il raconte sa rencontre avec l’auteur des Papiers collés de 1969 à sa mort en 1978. A contrario de Paol Keineg, qui pensait que tout le monde a connu le même Georges Perros, il considère, lui, que le Georges Perros qu’il a côtoyé ne ressemble à aucun autre. Le Perros de Le Gouic est un homme ordinaire qui vivait la vie en spectateur plus qu’un acteur : comme au café, il préférait le comptoir aux chaises autour des tables.
Le livre s’ouvre sur les funérailles de Perros : il fait un temps à ne pas mettre un chien dehors sur le cimetière marin de Tréboul. Sont présents le peintre René Quéré et son épouse, Xavier Graal, René Pichavant, brillant chroniqueur de la résistance en pays capiste, Yves Landrein, poète et éditeur, créateur des éditions « La Part Commune ». Et puis aussi des anonymes, comme ce pêcheur qui salua la dépouille du poète avec plusieurs « Salutt, Georges ! », comme lorsqu’il le quittait en sortant du bistrot du port. Et puis, Gérard Le Gouic, de sa plume reconnaissable entre toutes, nous conte ses rencontres avec Georges Perros à Tréboul, Douarnenez ou Quimper. Une belle histoire écrite par un poète pour un autre poète.


Le Peuple Breton - janvier 2019

©DIABASE éditions 2016 - réal. : Alexandre Petrovski Darmon