AUX ARMES ZÉCOLOS

Hervé JAOUEN
paru le 02/06/2010

130 × 200 mm, 160 pages
978-2-911438-66-0

16,00 €

Ou comment sauver son grand-père, le saumon et la rivière !

 

Bleunwenn, « folledingue de ses racines bretonnes », décide de quitter Paris et ses parents pour s’inscrire en seconde au lycée des Monts d’Arrée, apprendre le breton, et s’installer chez Pépé et Mémé, soit Lulu et Cricri. Mais Lulu, son cher grand-père, comme ses copains pêcheurs à la ligne, déprime car suite aux barrages, au réchauffement climatique et à la pollution, c’est «  la disparition du saumon dans les hauts de l’Aulne » : « Plus d’insectes… Plus de poissons… (…) Cette fois c’est sûr, l’homme a fini par détruire la planète… »

 

Et ce n’est pas son ami « l’Ingénieur » qui lui remonterait le moral : « Regarde les réalités en face, Lulu. Nitrates, pesticides, merde de cochon, fumier de poulet, le poisson va crever et nous après. »

 

Lulu menace de se pendre (plutôt à la branche la plus basse !). La situation est grave et illico presto Bleunwenn décide d’agir, entraînant avec elle un beau Celte aux yeux clairs, Gwendal, son amour d’enfance… C’est elle-même – intellectuellement précoce il faut le dire ! – qui raconte sans laisser la moindre pause, les péripéties de cet été-là en Bretagne, de l’apparition d’un saumon virtuel à une mémorable pêche « avec une cuiller juponnée », du débarrage des écluses au premier french kiss.

 

Néologismes et métaphores drolatiques, argot et « langage fleuri de l’amour courtois » : Hervé Jaouen jubile avec ses personnages, passe très naturellement d’un registre à l’autre et s’attire la complicité du lecteur à qui il propose une fin en quatre épisodes !

 

 

 

 

 

« Si la vérité vous offense, la fable au moins se peut souffrir » nous avait-il averti avec l’exergue de La Fontaine. Affûté, percutant, empli d’humour, le regard de Bleunwenn permet à son auteur, grand amoureux de la nature, des rivières et de la pêche à la ligne, d’exposer un sujet qui lui tient à cœur en se moquant de soi et des autres, sur un ton ironique et tendre à la fois. Et aussi de suggérer en filigrane avec sa jeune et combative héroïne qu’il est encore temps de sauver les saumons, les rivières… Si les hommes le veulent… Mené tambour battant et avec brio en vingt courts chapitres, cette fable verte, drôle, tonique, est à mettre entre toutes les mains de 10 à 99 ans. Sourires et bouffée d’oxygène garantis.

JAOUEN Hervé
17/10/19

Hervé Jaouen nous plonge dans l’univers de Jérôme K. Jérôme

Délaissant son clavier spécial romans noirs, et ayant acquis un clavier rose et vert, Hervé Jaouen nous entraîne dans ce […]