J’AI RÊVÉ QUE J’ÉTAIS UN GARÇON

Michèle ASTRUD
paru le 05/11/2009

130 × 200 mm, 160 pages
978-2-911438-63-9

16,00 €

JEUX D’ARTIFICE D’UNE COLLÉGIENNE EN QUÊTE D’IDENTITÉ

 

Michèle, l’incertaine, est une collégienne aussi observatrice que solitaire.

Elle « débarque » pour une année de redoublement « avec l’angoisse (…) qui lui serre le ventre ».

 

Mais il y a là une fille lumineuse, « avec une jolie voix, un rire gracieux, Annie, qui parle avec tout le monde et s’intéresse à tous. »

Comment être visible à ses yeux, elle qui plait aux garçons et aux filles aussi ?

Prise au jeu de la séduction, Michèle élabore alors un troublant stratagème…

 

Michèle Astrud excelle à mettre en scène la force du désir naissant qui, par des « jeux d’artifice », va questionner l’identité et en révéler l’ambiguïté.

ASTRUD Michèle