L’ORGUE DU SONNENBERG

Daniel MORVAN
paru le 05/03/2019

120 × 175 mm, 176 pages
978-2-37203-023-6

16,00 €

« Je me souviens encore des baskets bleues et des jambes nues de Vivia Perpétua, qui s’appuya sur mon épaule pour se hisser à l’intérieur du buffet d’orgue. Recroquevillés et imbriqués à ne former qu’un seul corps, faces, joues, épaules et fessiers compactés en une seule chair, doigts clenchés dans les tendons et les nerfs, nous avions le nez sur cette minuterie. »

 

Une montagne, le Sonnenberg, une abbaye-pensionnat, des collégiens ardents, des adultes fébriles, écrivent le dernier acte d’un monde en train de s’effacer. Il y faut le souffle mystérieux d’Ashley, un orgue rare refusant de se taire, pour que les esprits s’ouvrent, que les corps se libèrent et que le nouveau monde s’épanouisse.

 

Daniel Morvan saisit l’étrange dans le réel, pénètre les cœurs et nous emporte dans une fable explosive dont le lecteur devient l’initié.

MORVAN Daniel
27/09/19

Un orgue, ce n’est pas du vent. C’est une histoire pleine de naufrages et de désastres.

Cela commence comme un film hollywoodien des années quarante (Rebecca par exemple), ou un conte gothique. Le narrateur voit en […]

27/09/19

Interview de Daniel Morvan par Marie-Hélène Prouteau, à propos de son livre L’Orgue du Sonnenberg

Daniel Morvan, après avoir placé votre roman précédent dans une presqu’île radieuse, vous placez L’orgue du Sonnenberg dans un décor alpestre […]

27/09/19

Dans le grand orgue de la littérature

En l’année 1965, un adolescent nommé Émilien Jargnoux, dégoûté ou débouté des couteaux et du sang par un père boucher à […]

27/09/19

C’est une écriture truculente, jubilatoire qui brouille les langues et les époques

Le nouveau roman de Daniel Morvan, placé sous le double signe de la musique et de la montagne fait se […]

22/09/19

Un roman pudique et sensuel écrit dans une langue riche et superbe

Un orgue, ce n’est pas du vent. C’est une histoire pleine de naufrages et de désastres.   Cela commence comme […]