L’ENFANT DE TRÉBIZONDE

Cypris KOPHIDÈS
paru le 07/05/2015

115 × 175 mm, 160 pages
978-2-37203-005-2

14,00 €

L’enfant de Trébizonde, c’est Télémaque, aujourd’hui un vieil homme avant son ultime voyage, soigné dans un l’hôpital où sa fille vient le rejoindre.

 

Quelques jours et une longue nuit pour accueillir des souvenirs qui recomposent le puzzle d’une vie, pour parler des migrations, de Trébizonde à Thessalonique, de Thessalonique à Toulouse, de l’exil, de la perte et du bonheur, et surtout pour sourire encore ensemble et se saluer tendrement.

 

Mais l’intimité est bouleversée par l’entrée des fantômes : frères, cousins et inconnus surgissent et racontent, crient, dansent, prient, et témoignent chacun à sa manière de la Grèce, du lacis des rêves personnels et de l’histoire collective.

 

 

Et la parole emprunte à la poésie comme au théâtre dans cette chambre devenue agora…

 

« Au chevet de son vieux père mourant, une femme convoque ses souvenirs et évoque ainsi l’histoire de ce jeune grec quittant son pays en 1937 pour venir étudier en France. Le temps qui a passé si vite a aussi apaisé leur relation et ces derniers instants ne sont que douceur et amour. Puis, dans la pénombre de cette chambre, surgissent les fantômes de toute la famille restée en Grèce et qui racontent la sombre agonie d’un pays à vendre.

Au-delà de l’émotion omniprésente, on se laisse glisser dans un univers empreint de poésie et de beauté sur fond de drame historique.

Le bouleversant hommage d’une fille à son père. »

 

Jean-Paul Guéry

KOPHIDÈS Cypris